Celui qui se croit trop petit pour avoir de l'influence n'a jamais dormi avec un moustique...


Conférence de presse

En 2015, après Anvers (1993), Bruxelles (2000) et Bruges (2002), une ville belge sera nommée capitale européenne de la culture. À Liège, depuis six mois, un mouvement citoyen demande le dépôt d’une candidature, volonté jusqu’à présent barrée par un accord politique intervenu au sein du Parti socialiste francophone ainsi qu’au gouvernement de la Communauté française, en faveur de la candidature unique de la ville de Mons.

Cet accord, datant de 2004, entre cependant en collision frontale avec le nouveau règlement européen concernant les capitales européennes de la culture, adopté en 2006, qui prévoit explicitement le droit pour chaque ville de se porter candidate et organise la sélection par un jury international là où le choix de la ville désignée relevait auparavant du
choix discrétionnaire des autorités gouvernementales du pays concerné.

Une nouveauté de taille vient cependant d’intervenir dans le dossier : notre comité est parvenu à réunir les 19.000 signatures d’habitants de la commune de Liège (soit 10 % de la population de la ville) nécessaires, selon le code wallon de la démocratie locale, à l’organisation d’une consultation populaire d’initiative citoyenne. Cette consultation, désormais extrêmement probable, devrait être une première dans une ville de la taille de Liège.



Lettre d'info

Pour garder le contact, abonnez-vous à notre lettre d'info